Sélectionner une page

Madagascar fait face à une véritable crise énergétique, en témoigne de façon la plus frappante le chiffre bas du taux de la population malgache ayant accès à l’électricité qui s’élève à seulement 15 %. Délestages et coupures d’électricité fréquents, subventions de l’Etat très élevées, demandes de branchement en attente : les symptômes d’un secteur confronté à des difficultés opérationnelles et financières majeures sont nombreux.

Politkà #3 dévoile les problèmes de gouvernance, de malversations et de corruption au sein de la Compagnie nationale d’eau et d’électricité de Madagascar, la Jirama, problèmes qui sont à l’origine de la faillite d’un secteur si primordial pour la croissance économique et le développement durable du pays.
 
Politikà_3_Energie. Et la lumière fuit