Sélectionner une page

Formation de 230 Maires du Parti Malagasy Miara Miainga (MMM) les 18 – 19 et 20 février 2020 à Fofikri Ilafy.

230 maires du parti Malagasy-Miara-Miainga (MMM) ont bénéficié d’une formation de trois (3) jours sur la gestion financière des Collectivités Territoriales Décentralisées. La cérémonie de clôture de cet atelier de Formation a eu lieu Jeudi 20 Février 2020 dernier à Fofikri Ilafy en la présence de Monsieur Hajo ANDRIANAINARIVELO, Ministre de l’Aménagement du territoire et des travaux publics et également Président du Parti Politique Malagasy Miara Miainga ; ainsi que de Monsieur Constantin GRUND, Représentant Résident de la Friedrich-Ebert-Stiftung à Madagascar (FES).

Une collectivité territoriale décentralisée se doit d’avoir une gestion transparente et efficace de ses ressources notamment financières. En effet, pour assurer une bonne gouvernance des collectivités territoriales, il s’avère indispensable à ce que les premiers responsables, à savoir les élus locaux (conseillers et/ou maires, …), disposent de toutes les compétences requises, notamment en matière de gestion financière et administrative. Force est de constater que la majorité d’entre eux rencontrent des difficultés et ne disposent des connaissances nécessaires pour mener à bien leurs activités. C’est dans ce contexte qu’une formation en faveur des 230 maires élus du parti MMM a été initiée avec l’appui de la FES.

La mise en place d’une bonne gouvernance est au cœur des activités principales de la FES. Elle n’a pas hésité à apporter sa contribution dans ce renforcement de capacité en ayant vu les efforts menés par le parti MMM qui met justement la décentralisation et le développement local, base du développement de Madagascar, au centre de leur programme. Monsieur Constantin GRUND a d’ailleurs réitéré que « le système politique a besoin de parti politique stable afin de garantir un meilleur développement du Pays », la raison pour laquelle il est ainsi important pour la Fondation de soutenir ce genre de formation.

Cette formation s’inscrit dans le programme de coopération parlementaire avec la FES, un programme financé par le Ministère des Affaires Etrangères de la République Fédérale d’Allemagne.