Se démarquer pour mieux se faire remarquer. Andry Rajoelina veut imprimer un rythme différent des précédentes administrations, surtout celle de Hery Rajaonarimampianina, pour mieux s’arrimer. Il multiplie les gestes allant dans ce sens même tout en dessinant peu à peu les contours du régime.

Compte tenu des promesses électorales ambitieuses, l’attente de la population est énorme et demande, en effet, des réponses concrètes et rapides.
Qu’en est-il de la mise en place de l’Initiative pour l’émergence de Madagascar (IEM) vendue aux électeurs comme étant la porte de sortie de la pauvreté pour le pays?
Quelles mesures le nouveau président a-t-il mises en place pour veiller à l’application du programme présidentiel et évaluer l’atteinte des objectifs fixés?

Surfant encore sur l’état de grâce à la suite de l’élection présidentielle, la classe politique se montre réservée en début du mandat – réservation dont la concurrence politique devrait cependant bientôt se départir en vue des législatives de mai 2019.
 
Politikà_12_A grande vitesse