Au cours de son histoire postcoloniale, le parlementarisme à Madagascar a connu plusieurs transformations à travers les différentes constitutions de l’Etat malgache pour aboutir à une rationalisation du parlementarisme dans cette actuelle et Quatrième République. Celle-ci se traduit dans la pratique politique par une limitation de la fonction législative ainsi que par un encadrement de la fonction du contrôle du Parlement, l’empêchant à prendre un rôle fort de régulateur et de représentant du peuple au sein de la démocratie du pays.

La présente publication donne un aperçu de l’histoire du parlementarisme sur la Grande ile avant de révéler les défis auxquels les deux chambres législatives sont confrontées face aux autres organes constitutionnels, particulièrement l’exécutif. L’objectif est enfin de présenter des recommandations pour établir un fonctionnement équilibré du système démocratique en réaffirmant un Parlement fort, en pleine mesure de ses pouvoirs conférés par la Constitution.

 
Veuillez trouver la publication ci-jointe:
Les défis du parlementarisme à Madagascar