Bien que plusieurs dispositions légales aient été adoptées à Madagascar pour faire en sorte que les candidats à une élection présidentielle aient les mêmes chances à être élus, la pré-campagne à l’élection présidentielle de 2018 révèle des pratiques pouvant facilement passer pour des formes d’achat de voix ou de corruption d’électorat.

Face à ces flagrantes violations de textes électoraux, cette publication présente des solutions en faveur d’une égalité des candidats dont, jusqu’à présent, les chances à une élection dépendent de grosses ressources financières et matérielles.

 
Veuillez trouver la publication ci-jointe:
Les campagnes et pré-campagnes électorales à Madagascar