« À la fois discrètes et incontournables sur la scène de l’« assistance internationale à la démocratie » du fait des ressources qu’elles sont en mesure d’investir dans le dialogue politique, les fondations politiques allemandes représentent un défi pour l’étude des relations de pouvoir dans l’espace international. Alors qu’elles sont financées quasi entièrement sur fonds publics, elles disposent d’une considérable autonomie d’action et ne peuvent être considérées comme de simples cellules de mise en oeuvre de l’action publique extérieure. Indissociables des partis politiques, elles entretiennent avec celles-ci des relations complexes. De fait, c’est grâce à leur ancrage simultané dans ces deux champs d’action – le champ politique et celui de l’action publique extérieure – que les fondations parviennent à accumuler des ressources considérables, tant en termes financiers et symboliques qu’en termes de capital politique et de légitimité. »

Veuillez trouver la publication ci-jointe:
Dakowska_Les fondations politiques allemandes_des courtiers de la politique étrangère

Dorota DAKOWSKA, « Les fondations politiques allemandes : des courtiers de la politique étrangère », CERISCOPE Puissance, 2013, [en ligne], consulté le 29/05/2019, URL : http://ceriscope.sciences-po.fr/puissance/content/part2/les-fondations-politiques-allemandes-des-courtiers-de-la-politique-etrangere