Préparer Madagascar pour la COP 26, un engagement sur lequel la Fondation Friedrich Ebert s’aligne

Préparer Madagascar pour la COP 26, un engagement sur lequel la Fondation Friedrich Ebert s’aligne

Afin que les acteurs malgaches et parties prenantes de la lutte contre le changement climatique soient mieux informés des enjeux de la COP26, le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MEDD), à travers le Bureau National des Changements Climatiques et de la REDD+ (BN-CCREDD+) et avec l’appui de la Friedrich-Ebert-Stiftung (FES) organise un atelier entrant dans la préparation de la participation de Madagascar à cette réunion internationale ce mardi 29 juin à l’Hôtel Carlton.

La Conférence des Parties (COP) réunit chaque année et depuis 1995 les états signataires de la Convention Cadre des Nations Unies pour le Changement Climatique (CCNUCC) pour discuter des engagements en termes de lutte contre le changement climatique. Après son report pour cause de pandémie en 2020, la COP26 qui se tiendra du 1er au 12 novembre à Glasgow (Ecosse, Royaume Uni) revêt des enjeux charnières pour renforcer les efforts afin de maintenir le réchauffement global moyen en dessous de 2°C voire 1,5°C d’ici 2100. Cet objectif prévu par les Accords de Paris sur le Climat en 2015 nécessite des engagements renforcés par les Etats signataires. En effet, la mise en œuvre des Accords de Paris est déjà en retard par rapport à la prévision de 2020. Des questions importantes sont également en suspens telles que la réglementation des marchés du carbone, la quantification des mesures d’adaptation ; chaque groupe d’appartenance a son mot à dire dans les négociations. A titre de rappel, Madagascar appartient au Groupe des pays Africains, au Groupe des Pays les Moins Avancés, au Groupe G-77 + Chine ; et fait également partie des différentes coalitions présentant des intérêts communs tels que la Coalition des Pays des Forêts Pluviales, les Pays Francophones, les Pays de la Commission de l’Océan Indien, etc. Ces différents groupes, où Madagascar adhère, organisent différentes réunions de coordination pour assurer l’inclusion de leurs intérêts dans les différents textes et décisions. Madagascar doit ainsi se préparer pour ce grand rendez-vous. Dans cette optique, ce premier atelier aura pour but d’informer toutes les parties prenantes de la lutte contre le changement climatique à Madagascar sur les enjeux de la COP 26 et les thématiques  sur lesquelles il faudra travailler. Deux autres ateliers seront organisés dans les mois suivants pour faire en sorte que notre pays soit le mieux préparé possible pour Glasgow.

Bilan à mi-mandat: Tout est sous-contrôle?

Bilan à mi-mandat: Tout est sous-contrôle?

L’édition numéro 22 de la Revue Politikà est sortie. Cette fois, cap sur le bilan de la mi-mandat du président de la République, Andry Rajoelina. Deux ans et demi après son élection et son investiture, est-ce que tout est sous-contrôle? C’est la question principale. La revue, avec la contribution des membres de la société civile et des politiciens, scrute les volets politique, économique, social, voire sportif de cette mi-mandat. Ne manquez pas également les résultats des enquêtes menées par l’agence ATW, toujours sur ce thème.

Récupérez votre revue au bureau de la FES Madagascar, Villa Martrat Ankadifotsy, ou téléchargez la version électronique sur ce lien https://fes.mg/wp-content/uploads/2021/06/210621-PK22-SFP.pdf

Vous pouvez également faire votre lecture ici-même.

Le grand écart

Le grand écart

L’édition numéro 20 de la revue Politikà est sortie. Dans ce numéro, la justice et ses maux sont principalement placés au centre des débats et des discussions. Néanmoins, d’autres articles politiques, économiques et culturels y sont abordés.

La revue est disponible au bureau de la FES Madagascar, Villa Martrat Ankadifotsy. Vous pouvez également consulter le document sur www.politika.mg

Au sommaire:

EDITORIAUX

Le père Noël est une ordure, par Raoto Andriamanambe

2021 nous demande la patience, par Constantin Grund

POLITIQUE 

Gouvernants et citoyens : dans le même bateau, cap aux antipodes par Aina Bovel

Parlement : pensée unique à l’horizon par Rindra Fabrice

Interview de Rivo Rakotovao, Président sortant du Sénat sortant par Rindra Fabrice

Interviews croisées de Dominique Rakotomalala et Hervé Razafindranaivo par Domoina Ratsara 

GRAND DOSSIER – La justice au plus offrant ? par Hilda Hasinjo et Raoto Andriamanambe 

Interview de Imbiki Herilaza, secrétaire général du Ministère de la Justice par Karina Zarazafy 

L’ENMG : la fabrique à magistrats est grippée – Tout savoir sur le monde de la justice et ses acteurs par Karina Zarazafy

La lutte contre le corporatisme judiciaire par Faratiana Esoavelomandroso

Interview du Pr. Faratiana Esoavelomandroso, doyen de la Faculté de droit et des sciences politiques (FDSP) de l’Université d’Antananarivo par Raoto Andriamanambe 

Interview de Fara Ramarosaona, coordinatrice de la lutte contre la corruption au sein du mouvement Rohy par Van-Lee Behaja 

Interview de Patrick Rafolisy, praticien de la gouvernance démocratique, la promotion de l’intégrité et la réforme de la justice par Patrick Rafolisy 

EKONOMIA

Monnaie nationale : il faut sauver le soldat ariary par Karina Zarazafy

Interview de Zavamanitra Andriamiharivolamena par Karina Zarazafy 

Crise sanitaire et fermeture des frontières : crépuscule sur le tourisme par Onja Fanoitra

FOCUS

Kianja Masoandro : l’amphithéâtre des controverses par Holy Rabe

Interview du Pr Fahafahantsoa Rapelanoro Rabenja par Van-Lee Behaja

Le défis de l’hygiène à Antananarivo

Le défis de l’hygiène à Antananarivo

Nous mettons à votre disposition ici pour consultation et/ou téléchargement les livrables suivants :

 

Retrouvez ici également toutes les affiches, les panneaux ainsi que les spots relatifs au CMH. Vous avez ainsi la possibilité de les visionner/consulter à tout moment.

 

                                 

Politikà numéro 19: L’éducation? Tableau noir…

Politikà numéro 19: L’éducation? Tableau noir…

Le numéro 19 du magazine Politikà est sorti. Cette édition est marquée par un focus sur l’éducation à Madagascar. Les articles, les interviews, les grands dossiers se focalisent sur les défis de l’éducation dans la Grande Ile : de la gratuité jusqu’au profil, sans oublier les statistiques y afférentes.

Au sommaire :

EDITORIAUX

Le chemin de l’école par Raoto Andriamanambe

L’éducation détruit le statu quo par Constantin Grund

POLITIQUE

Sénatoriales : face-à-face entre Mahajoro Rekany et Nicolas Randrianasolo par Hilda Hasinjo et Raoto Andriamanambe

Administration publique : une greffe de cerveau(x) par Raoto Andriamanambe

Interview de Tiana Rajoelisolo, consultante en ressources humaines et membre de l’Association malgache des DRH d’entreprises (AMDRHE) par Raoto Andriamanambe

Du Fanjakana lehibe à l’État-nation : Entre transformation et déformation par Juvence Ramasy

Interview de Sahondra Rabenarivo Présidente du CSI par Raoto Andriamanambe

EKONOMIA

Crise du Covid-19 : la résilience organisationnelle des entreprises mise à l’épreuve par Jean Arnaud Baraka

Économie post-Covid-19 : une relance qui s’annonce difficile par Karina Zarazafy

Interview de Vola Rakotondrazafy Andriatahina, représentant pays de l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (Onudi)

FOCUS

GRAND DOSSIER

Gratuité de l’éducation à Madagascar : à quel prix? par Anthonia Rakotoarivelo

Cadre économique de l’éducation : le financement public de l’éducation nationale par Vahatraina Rasamoely

Profil de sortie : se former pour chômer par Hilda Hasinjo

Offre et usagers : les piliers indissociables pour une éducation de qualité pour tous par Lily Razafimbelo et Safirah Rakotonirina

Interview de Baomiavotse Vahinala Raharinirina, Ministre de l’Environnement et du Développement durable (Medd)

Crise sanitaire et culture : l’art en détresse ! par Hilda Hasinjo

Interview de Mampiray Solofoniaina, Entrepreneur culturel, YLTPien 

La version PDF de ce magazine bimestriel est téléchargeable sur www.politika.mg

Bonne lecture à tous !

Contrôle parlementaire: Des outils à la disposition des présidents des commissions et des groupes parlementaires

Contrôle parlementaire: Des outils à la disposition des présidents des commissions et des groupes parlementaires

Les Présidents des commissions et des groupes parlementaires au sein de l’Assemblée Nationale ont bénéficié d’une formation sur le leadership politique et les outils de contrôle parlementaire. Cette formation a eu lieu les 27, 28 et 29 octobre dans la capitale de la Région Vakinankaratra, Antsirabe.

En effet, le Législatif fait partie des piliers de la démocratie. A part son rôle représentatif, il propose et vote des lois qui répondent à l’intérêt général, avance des améliorations aux projets de loi émanant de l’Exécutif. Mais surtout, il lui incombe d’exercer des contrôles sur les actions du gouvernement.

Justement cette formation, qui rentre dans le cadre du projet parlementaire entre la Friedrich-Ebert Stiftung (FES) et l’Assemblée Nationale, a pour objectif de renforcer les capacités des présidents des commissions et des groupes parlementaires dans la conduite de cette mission de contrôle. Dans cette optique, des outils ont été présentés durant la formation, avec des illustrations du système de contrôle parlementaire allemand au sein de Bundestag.

Mais ce n’est pas tout. Les questions relatives aux systèmes, idéologies, les institutions politiques ont été largement abordées durant la deuxième journée.

Rappelons que le contrôle du gouvernement par le Parlement est une mission constitutionnelle. Poser des questions lors de la séance des questions-réponses aux membres du gouvernement, suivre de près les actions de ce dernier et demander des comptes relèvent de la démocratie et de la bonne gouvernance.

Mais par-dessus tout, cet atelier a été une occasion pour les participants de partager leurs expériences en leadership dans l’administration publique et de faire le point sur certains axes du développement personnel.